Vosges : panique sur les crêtes

La douceur de ce mois de décembre est exceptionnelle. Il n’a presque pas gelé au Grand Ballon de tout le mois.

La végétation  est complètement perdue. Vers 1000 m d’altitude, les renoncules fleurissent, les alisiers débourrent, les chatons des frênes sont en pleine forme…

Le passage de la nouvelle année marquera un changement des conditions météorologiques avec le retour de températures plus normales pour la saison. De là à dire que les Vosges vont se couvrir d’un épais manteau blanc, c’est aller un peu vite en besogne, mais au moins la végétation va pouvoir retourner en sommeil.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :